LES AMIS DE BERDINE

ASSOCIATION "LES AMIS DE BERDINE"
6 rue du coteau
13770 Venelles
Tél : 04 42 54 72 31

ASSEMBLEE GENERALE
DU SAMEDI 24 JANVIER 2004

L'assemblée générale de l'association a eu lieu samedi 24 janvier 2004, dans la salle paroissiale de Venelles, à 19h30.

Le président remercie le Père Laroche, qui met cette salle à notre disposition. Il remercie les personnes présentes à cette assemblée et accueille les berdinois qui nous font l'amitié de leur présence : Marie Andrée, Georgette, Virginie, Frédéric, Guy, Jean Michel, Philippe, Pierre, Roger. Il remercie également les amis qui aident plus directement Berdine selon leur compétence : Daniel Daix et François Desfontaines pour l'informatique, Jean Claude Mercadal pour la comptabilité, Jean Claude Maurette et Michel Bouteau pour le bâtiment, sans oublier François Pleuveraux qui, lorsqu'il le peut, va suppléer le manque de chauffeur « poids lourd » pour descendre le bois de la coupe de Château Giron. Le président remercie également les adhérents plus lointains, moins connus des venellois, et qui, malgré l'éloignement, continuent fidèlement d'apporter leur soutien à Berdine à travers notre association.

Avec les trente et un pouvoirs et les adhérents présents, le quorum est atteint et l'assemblée peut valablement délibérer.

Compte rendu d'activité

Collecte de vêtements, chaussures, vaisselle, etc…

De très nombreux venellois participent à cette collecte, pratiquement quotidienne et approvisionnent ainsi la communauté, qui procède au transport et au tri de ce qui est collecté. Les besoins concernent essentiellement les vêtements et sous vêtements d'hommes, linge de toilette, linge de maison, couvertures, chaussures et éventuellement petits meubles, ainsi que la vaisselle et les objets de ménage. Si les livres peuvent éventuellement présenter un intérêt, il est inutile de déposer des journaux ou revues.

Vente de produits de la communauté.

Berdine ne bénéficiant d'aucune subvention régulière, ces ventes représentent une part importante dans son budget. Il s'agit essentiellement de bois de chauffage et depuis deux ans à Venelles le vendredi, par autorisation spéciale de la municipalité, de vente de fromages de chèvre, brioches et légumes. Les relations avec les "clients" de bois ont été facilitées par l'équipement d'un téléphone cellulaire grâce auquel les commandes peuvent être passées directement. Notre association reste cependant au service des clients pour résoudre d'éventuels problèmes.

Communication

Grâce à la compétence de Daniel Daix, notre association a créé un site sur l'Internet pour faire connaître la communauté de Berdine, son fonctionnement, ses activités et les conditions d'accueil (http://berdine.free.fr).

Pique-nique à Berdine.

Il est de tradition, depuis de nombreuses années, que l'association organise un pique-nique de partage et d'amitié des venellois, amis et sympathisants à Berdine au cours d'un dimanche de juin. Cette année, les fêtes du trentenaire auxquelles ont assistées une quarantaine de venellois, ont remplacé le pique-nique de juin.

Aide directe à Berdine.

Une des dernières constructions du village concerne une salle de sports et de loisirs dont l'aménagement a commencé. Nous avons affecté la subvention versée par la municipalité au financement de cette installation.

Pour l'année 2004, notre aide ira à l'équipement agricole pour lequel Berdine envisage d'acquérir un cultivateur à disques, mieux adapté aux conditions agronomiques des sols cultivés.

L'Association a pris en charge l'abonnement de Berdine à un quotidien, et a offert aux Berdinois des cadeaux utiles (essentiellement des vêtements) au moment de Noël ainsi qu'une amélioration de l'ordinaire des fêtes de fin d'année, fruits et friandises. Nous avons également équipé un ordinateur d'un lecteur de CD ROM et financé l'édition d'un recueil de lettres d'anciens Berdinois, réalisé à l'occasion de la fête du trentenaire.

Collecte de la Banque Alimentaire des Bouches du Rhône.

Bien que n'étant plus directement attributaires de la Banque Alimentaire des Bouches du Rhône, suite à l'ouverture de la Banque du Vaucluse, à laquelle s'approvisionne Berdine, nous continuons à organiser la collecte annuelle de produits alimentaires. Elle a eu lieu cette année pendant deux journées complètes, les 28 et 29 novembre, dans les trois magasins du village. Nous avons bénéficié de l'aide directe de la municipalité, qui a mis des véhicules à notre disposition, de nombreux bénévoles venellois, adhérents ou non à notre association, ainsi que de l'appui de huit berdinois. Le tonnage acheminé à Marseille a atteint cette année le chiffre record de 7517 kg ce qui constitue une augmentation de 9% par rapport à l'année 2002.

Téléthon 2003

Pour la première fois cette année, notre association a participé au Téléthon organisé à Venelles le samedi 6 décembre au parc des sports. Nous avons vendu des brioches faites par le boulanger de Berdine et avons contribué à la collecte de fonds pour 100 euros. Le total collecté à Venelles a dépassé les 14 000 euros.

COMPTE RENDU FINANCIER

(voir feuille jointe)

COTISATION 2004

La cotisation 2004 reste fixée à un minimum de 31 euros par personne, mais de nombreux adhérents arrondissent leur participation aux dizaines supérieures. Qu'ils en soient remerciés.

Vous pouvez dès à présent adresser votre cotisation au siège de l'association, ce qui évitera les frais de relance.

RENOUVELLEMENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Trois membres du Conseil devaient remettre leur mandat : Norbert Simon,  François Langlet et Bernard Batal. L'assemblée unanime leur renouvelle leur mandat.

Sur proposition du président, notre ami Eugène Pelenc est nommé vice-président d'honneur et chaleureusement applaudi.


NOUVELLES DE BERDINE

Marie-Andrée évoque la réception des colis collectés à Venelles. Pour le linge (30% des colis) elle rappelle que sont utiles des vêtements de travail ou chaussures solides et pas trop usagées surtout pour les hommes et quelques vêtements de femmes, pull ou pantalons. Mais pas de vêtements de personnes âgées ou de linge sale. Pour la vaisselle, elle souhaite plutôt des verres, des bols et des petites cuillers, mais pas de plastique.

Malgré le tri fait au départ d'objets à jeter (trop usagés ou inutiles), il reste encore beaucoup de choses inutilisables qu'elle essaie de redonner à d'autres associations, qui les prennent de moins en moins ; ceci est gênant car il n'y a pas de possibilités de stock. Certains objets ont pu être vendus à la brocante ( pour 2 300 euros l'an dernier ) Les livres de détente sont appréciés : BD, policiers…

Guy parle du troupeau de 180 moutons dont il a la charge avec un collègue. Ces animaux sont destinés à la nourriture des pensionnaires, tandis que les chèvres servent à la fabrication des fromages et à la vente des chevreaux. Il témoigne de sa satisfaction d'être à Berdine depuis 3 mois et pense que ce lieu de vie et son organisation sont un bon moyen de s'en sortir à condition de le vouloir. Il envisage d'épouser Georgette à Pâques.

Frédéric, qui avait fait un séjour de 1992 à 1995 est revenu et travaille à la maçonnerie où il ne chôme pas. Il évoque l'ambiance qu'il estime différente 10 ans après : moins de fraternité et de goût de l'effort. Ambiance plus refermée avec l'arrivée de la télé ou d'ordinateurs dans certaines chambres… On mange mieux mais on gaspille. Il est néanmoins satisfait d'avoir retrouvé cette planche de salut.

Les familles étrangères qui avaient trouvé un refuge provisoire à Berdine sont en nombre moins élevé. Leur présence pendant plusieurs années a occasionné beaucoup de perturbation, car Berdine n'est pas organisé pour ce type d'accueil. La présence d'enfants a néanmoins égayé la communauté.

Roger nous précise que l'effectif est très important avec 78 pensionnaires, dont 3 familles.

Claude Fady nous informe d'un projet d'installation d'une chaudière pour toute la partie ouest du village, en remplacement de 3 chaudières vétustes, dont la sécurité laisse à désirer. Il s'agit d'un type nouveau utilisant de petites plaquettes de bois, à alimentation automatique, utilisé déjà avec succès par des collectivités. Le coût élevé ( 23.000 € ) pourrait être compensé par des subventions allant jusqu'à 80%. Les études sont en cours.

Est étudiée aussi la possibilité de chauffage solaire pour l'eau chaude et envisagée la pose d'une éolienne.

Claude Fady fait part enfin des préoccupations de la communauté concernant le fonctionnement du système d'approvisionnement en eau d'arrosage mis récemment en service après un forage de 180 m. Le débit initial de 5 m3/heure est tombé assez vite à 1 m3, très insuffisant pour les cultures.

Les experts ne sont pas d'accord sur les raisons de cette situation. Une intervention est envisagée en remontant la pompe, dès que le chemin qui mène au forage sera praticable.

La soirée se termine par un très sympathique repas tiré du sac. Les Venellois, auxquels s'est joint le Père Claude Laroche, ont pu aussi déguster les charcuteries berdinoises.