Dimanche 5 septembre 1999 - 23e dimanche dans l’année A

PAROISSE CATHOLIQUE DE VENELLES
1 place de l'église 13770 - Venelles
(: 04 42 54 70 20

N°65  

L'amour ne fait rien de mal au prochain.

                                                                    (Romains 13/10) 

L'EVÊQUE

          Nous avons la joie d'accueillir aujourd'hui le Père Claude FEIDT, nommé par le Pape archevêque de notre diocèse. Nous prions pour lui et nous sommes prêts à une collaboration loyale et fraternelle avec lui.
          Mais qui est l'évêque ? Le Concile Vatican II peut nous éclairer. Sans prétendre tout dire, nous pouvons rappeler quelques points.
          L'Evêque est le pasteur de l'Église locale, l'Église qui est à Aix et à Arles. En communion avec les prêtres et les diacres, ses collaborateurs, il est le serviteur du peuple qui lui est confié par le Seigneur. En communion avec l'Évêque de Rome, le Pape, et les autres évêques, il partage le souci pastoral de l'Église universelle.
          La première charge de l'évêque est d'annoncer à tous les hommes l'Évangile du Christ. Cette charge l'emporte sur les autres. Il affermit dans la foi ceux qui lui sont confiés. Il les aide à progresser dans la sainteté en montrant l'exemple par sa charité, son humilité et la simplicité de sa vie. Il est le serviteur de tous.
          L Évêque est le signe réel du mystère de communion qu'est l'Église, communion avec les prêtres et les diacres, son presbyterium, communion avec les laïcs. Cette communion se vit concrètement dans des relations de confiance où chacun vit sa foi dans la paix du cœur.
          Chaque évêque - comme chaque prêtre - a sa personnalité, son tempérament, ses qualités ... et ses limites. L'essentiel est de nous situer dans ce mystère de communion car là où est l'évêque, là est l'Église.
          Nous attendons de notre évêque qu'il soit proche de tous, qu'il ait le souci prioritaire de ceux qui sont pauvres - pauvres de travail, de santé, de dignité ou de foi - et, comme le disait saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, qu'il soit patient et bon. Qu'il soit, au milieu de nous et avec nous, le signe de la présence du Christ serviteur.
          "Vous le savez, ceux qu'on regarde comme les chefs des nations les tiennent sous leur pouvoir et les grands sous leur domination. Il n'en est pas ainsi parmi vous. Au contraire, si quelqu'un veut ^tre grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur. Et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit l'esclave de tous. Car le Fils de l'homme est venu non pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude". (Marc 10/42-45)
                                                                                                                C.L.

Bonne rentrée à toutes et à tous. L'année du Jubilé approche ...